NOUS SUIVRE SUR_

PARTAGER SUR_

Les bonnes actions à Noël : comment agir ? 🎄

Si Noël est aujourd’hui synonyme de farandoles de cadeaux, de surconsommation, d’engueulades à table et de crise de foie, il n’en a pas toujours été ainsi. La tradition veut que l’on laisse un couvert vide « pour celui qui manque du nécessaire, celui qui demeure seul », rappelait le Pape François sur Twitter en 2014. Une « place du pauvre » qui résume ainsi toute la portée symbolique de Noël : le partage, la générosité, l’être ensemble et la solidarité entre toutes les femmes et tous les hommes. Le site Aleteia en a fait une jolie rétrospective. Bien sûr, il s’agit de la théorie. En pratique, je ne sais pas pour toi mais dans mon histoire familiale, de tradition chrétienne, je n’ai aucun souvenir de l’existence même de cette « place du pauvre » qui aurait pu exister entre ma grand-mère et l’un de mes cousins.

 

L’idée même te fait probablement rire : qui pourrait vouloir se retrouver entre les échanges animés de tonton Patrick et de papi Bernard après trois verres de vin rouge et une dinde dans le bide ? C’est pourtant ça qu’a proposé Johanne, l’héroïne infirmière de la série norvégienne Home for Christmas (Hjem til jul en VO) dans le dernier épisode de la première saison. Au lieu d’inviter son petit ami (imaginaire, qui plus est), elle a préféré pousser les chaises et les couverts de son réveillon en famille pour faire de la place à trois personnes qui n’avaient nulle part où aller. Parmi elle, une vieille femme malade dont elle s’occupe le reste de l’année à l’hôpital.

 

En regardant ces images, je me suis dit qu’on tenait là l’une des façons d’agir à Noël pour les personnes les plus démunies, les plus fragiles ou les plus précaires. Qu’est-ce qu’on peut faire d’autre ? Voici quelques idées qui, je l’espère, pourront t’inspirer à répandre la magie de Noël selon tes moyens ✨

 

📦 FABRIQUER UNE BOITE DE NOËL POUR LES PERSONNES DE LA RUE

 

L’initiative est dans tous les médias locaux mais au cas où, on te la rappelle : il te suffit de prendre une boîte à chaussures, d’y glisser un produit d’hygiène, une gourmandise, un produit culturel, un vêtement chaud et un mot doux. Tu n’as plus qu’à identifier à qui l’envoyer ou déposer ton colis dans ta région (une association, un collectif, une personne comme à Paris) et le tour est joué.

 

🎄PARTICIPER À UN RÉVEILLON SOLIDAIRE

 

Le Covid ne nous facilite pas la tâche, c’est vrai, mais il est toujours possible de participer à un réveillon solidaire cette année, moyennant un nombre restreint de participants et l’application stricte des gestes barrières. La Fondation de France a ainsi annoncé que près de 100 actions seront menées à travers le pays avec pour objectif : permettre à « personnes isolées et fragilisées de partager des moments de convivialité », tels que des goûters, spectacle maraudes, concerts et autres distributions de cadeaux.

 

❣️DEVENIR BÉNÉVOLE D’UN JOUR

 

Si Les Restos du Cœur soulignent qu’ils n’ont pas de besoin spécifique pendant la période des fêtes de fin d’année, il est en revanche possible de participer à des opérations « paquet cadeaux » le temps d’une journée… avant d’envisager de rejoindre cette association (ou une autre) le reste de l’année, selon les régions et centres où il manque des volontaires.

 

🎁OFFRIR UN DON SOUS LE SAPIN

 

À la période des fêtes de fin d’année, toutes les associations redoublent d’énergie pour attirer ton attention et espérer un don. À l’heure de la crise sanitaire, économique et environnementale, il est difficile de savoir où donner de la tête pour son porte-monnaie. Une idée de cadeau peut toutefois te plaire si tu es encore en quête d’un présent de dernière minute : offrir un don à l’un ou l’une de tes proches. C’est ainsi une manière de faire une bonne action tout en sensibilisant ton entourage à une cause qui te tient à cœur. Le début d’un cercle vertueux ?

PARTAGER SUR_


Je donne mon avis

EN Découvrir plus
Les dernières vidéos