NOUS SUIVRE SUR_

PARTAGER SUR_

Reconnect, un coffre-fort numérique pour les personnes démunies

La plateforme numérique Reconnect facilite l’accès au droit des personnes démunies en stockant leurs documents administratifs via une application mobile.

 

Un coffre-fort inviolable, sur une application simple et ludique. Reconnect, le cloud solidaire, c’est une petite révolution dans l’univers du social, et un grand pas pour les plus vulnérables. Accessible par téléphone, la plateforme permet aux personnes réfugiées, sans-abris, ou victimes de violences conjugales, de stocker leurs documents administratifs sur un espace numérique protégé. « Pour scanner, les bénéficiaires n’ont qu’à prendre une photo du document avec leur smartphone, et de le charger ensuite dans l’application », explique Laura Fortier, responsable de la communication chez Reconnect.

 

En outre, les utilisateurs et utilisatrices peuvent ainsi numériser et partager en ligne leur domiciliation, les coordonnées de leur médecin, contrats de travail, justificatifs de présence sur le territoire. Plusieurs cartons de paperasse sécurisés et imperdables, désormais accessibles en un clic par les travailleurs et travailleuses du social. « Le but c’est de faciliter le partage entre bénéficiaires, assistantes et assistants sociaux, notamment quand il s’agit d’un changement de structure. »

 

Lauréat du prix Stratégie de la Prévention et de la Lutte contre la Pauvreté, Reconnect compte aujourd’hui 450 structures partenaires, 3.000 utilisateurs et utilisatrices professionnelles, et 30.000 bénéficiaires.

Pourquoi est-ce important ?

Le vol des papiers d’identité est un larcin dont souffrent fréquemment les personnes vivant à la rue, ou en situation d’errance. Or, la perte ou le vol de ces documents constitue, selon une étude menée par Reconnect, le premier frein à l’accès au droit. Les conséquences en sont fortement dommageables. « Perdre une carte d’identité revient à perdre en moyenne une année de droits », rappelle Laura Fortier.

 

Numériser, c’est ôter aux personnes précaires le poids du papier, et les délester d’une charge morale : la constante inquiétude de perdre des pièces administratives importantes, voire vitales. A posteriori, c’est aussi faciliter leur inclusion sociale : « Donner la possibilité à ces gens d’entreprendre eux-même leur démarche c’est les responsabiliser, les rendre proactifs et proactives, et de fait, leur permettre de retrouver une certaine autonomie. »

 

L’enjeu de la plateforme est double, puisque le gain de temps bénéficie également aux assistantes et assistants sociaux sur le terrain : « Stocker ces documents en ligne, c’est prémunir les personnes précaires contre la perte ou le vol, et ainsi, éviter un bon nombre de rendez-vous liés à ces sinistres. Par conséquent, cela revient à fluidifier la tâche des acteurs et actrices du social, qui passent en moyenne 30% de leur temps de travail à refaire des documents administratifs disparus.»

Comment participer ?

L’application étant seulement réservée aux personnes précaires et aux professionnels du social, le seul moyen de contribuer à son essor est de la faire connaître à quiconque semble en avoir besoin.

Coordonnées

Site Web
Facebook
Twitter

    Edgar Sabatier

PARTAGER SUR_


Je donne mon avis

EN Découvrir plus
Les dernières vidéos