NOUS SUIVRE SUR_

PARTAGER SUR_

LinkedOut, un réseau professionnel pour ceux qui n’en ont pas

L’association Entourage a lancé Linkedout, le réseau professionnel qui valorise les CV des personnes en situation de précarité. Sponsor officiel du skipper Thomas Ruyant sur le Vendée Globe, la plateforme a déjà permis l’embauche d’une cinquantaine de candidates et candidats.

 

« Plus que la faim et le froid, c’est la solitude qui détruit véritablement les gens à la rue ou en situation de grande précarité ». C’est de ce constat que naît en 2015 Entourage, le réseau social pour celles et ceux qui n’en ont pas. Puis LinkedOut, quatre ans plus tard, la plateforme professionnelle destinée aux personnes exclues du système. Inspirée du fameux LinkedIn, cette version solidaire permet aux personnes précaires de diffuser largement leurs CV grâce aux partages de la communauté, et de recevoir un accompagnement personnalisé.

 

Au même titre que l’application l’Entourage, Linkedout mise sur une formule simple, efficace, sans engagement.« On s’est rendu compte que beaucoup de gens étaient prêts à aider mais n’avaient pas le temps de s’investir dans une asso », explique Claire Duizabo, porte-parole de l’association En tout juste deux ans d’existence, LinkedOut cumule plus de 125.000 partages de CV, et une cinquantaine de personnes déjà en poste. « Nous, on met les outils à disposition de la communauté pour permettre à chacun et chacune d’agir en un clic, sans pour autant devenir bénévole. »

 

Cela étant, plusieurs modules de formation courte, menés en partenariat avec l’association La Cravate Solidaire ou Emmaüs Connect, permettent également aux candidates et candidats de mieux appréhender leurs entretiens en travaillant notamment la prise de parole, la gestion du stress, ou encore la valorisation de son image. « On a des personnes qui ont totalement perdu confiance en elles, et qui n’ont pas conscience de leurs atouts. Notre rôle est également de les aider à reconnaître leurs points forts pour les développer davantage ».

Pourquoi est-ce important ?

Pour ces hommes et femmes en situation de décrochage, qui ont vécu la rue, la prison, ou un parcours migratoire chaotique, le marché du travail est difficilement atteignable, pour ne pas dire inaccessible : « Tout le monde vous le dira, le réseau est essentiel pour trouver un emploi. Or, ces gens n’en ont plus, ou n’en ont jamais eu. Ils ont disparu des radars depuis longtemps, les recruteurs ne savent même pas qu’ils existent » explique Claire Duizabo.

 

Chaque candidat et candidate est ainsi suivie par une ou un coach-bénévole, de l’élaboration de son CV jusqu’à son intégration en entreprise. « Ces gens ont besoin d’aide parce qu’ils ont perdu les mécanismes de la recherche d’emploi, de la postulation. » À défaut de pouvoir énumérer une liste exhaustive d’expériences professionnelles, les candidates et candidats sont invités à agrémenter leur CV d’un synopsis présentatif écrit à la première personne. « On mise énormément sur l’humain, la personnalité de chacun. Selon les domaines, on trouve des employeurs très sensibles à ce type de renseignements. »

 

LinkedOut veut donner une chance à n’importe qui. La chance d’accéder à l’emploi et de retrouver une indépendance financière. Mais aussi de remettre un pied dans la société. « Au travail, on rencontre des gens, on partage une vie de groupe, on se découvre des amitiés avec ses collègues », rappelle Claire Duizabo. « Plus encore que sa fonction alimentaire, un emploi est toujours synonyme de tremplin social pour les personnes en situation de grande exclusion. »

Comment participer ?

En tant que particulier, vous pouvez participer en partageant les CV des candidats et candidates sur vos propres réseaux, en devenant coach-bénévole, ou en faisant un don directement sur la plateforme. Pour les recruteurs, la contribution passe par l’embauche d’un candidat ou d’une candidate

Coordonnées

Site Web
Facebook

    Edgar Sabatier

PARTAGER SUR_


Je donne mon avis

EN Découvrir plus
Les dernières vidéos