NOUS SUIVRE SUR_

PARTAGER SUR_

Confinement : 5 façons d’aider les personnes sans-abris

Les façons d’aider les personnes sans-abris pendant le confinement sont multiples et s’adaptent selon tes ressources. Chaque individu peut agir à son échelle. Voici quelques idées pour prendre part au mouvement.

 

Déjà une semaine de confinement. Tu as probablement trouvé ton rythme, acheté un ou deux sachets de farine pour tes envies de pâtisserie du week-end, et enfin commencé à t’attaquer à ta pile de livres dans ta bibliothèque. Aujourd’hui on est samedi, et je te propose de prendre du temps sur ton week-end pour penser à celles et ceux qui ont besoin de ton aide, d’un geste de solidarité et de ta générosité.

1. Proposer ton aide pour marauder dans ton quartier

Les associations qui proposent des maraudes sont nombreuses et permettent d’apporter aux plus démunies de la nourriture mais aussi des produits de première nécessité et un peu de chaleur humaine. En vrac, tu peux contacter selon tes préférences : Les Restos du Cœur, Secours Populaire, Secours Catholique, Utopia 56, Réchauffons Nos SDF (via Sarah Frikh), la Croix-Rouge, Médecins du monde, Agir pour la santé des femmes, Entourage, La Rue Tourne, Aux captifs, la libération, Gamelles pleines, etc.

2. Donner à une association de ton choix

De nombreuses associations ont besoin de dons (financiers ou produits de première nécessité) pour continuer à assurer leurs missions, d’autant plus importantes durant cette période de confinement. Il serait trop réducteur de te lister ici une poignée de structures et d’organisations, tant il m’apparaît impossible de les hiérarchiser. Si tu es un lecteur ou une lectrice habituée de SANS A, tu dois avoir en tête une ou deux associations dont le travail te paraît indispensable et te touche particulièrement. Si tu es nouveau ou nouvelle dans la lutte contre la pauvreté et le sans-abrisme, que tu voudrais donner mais que tu ne sais pas à qui, réponds à ce mail, et notre équipe se chargera de t’aiguiller.

3. Aller à la rencontre des SANS A_ de ton quartier

Quand tu fais ta promenade quotidienne dans ton secteur autorisé ou que tu sors faire les courses, tu peux en profiter pour aller à la rencontre des SANS A_ de ton quartier, commencer par un simple « bonjour » et si la personne te réponds, tu peux lui demander ce dont elle a besoin. Elle te répondra du gel hydroalcoolique, un masque, tu peux aussi proposer des serviettes hygiéniques s’il s’agit d’une femme, demander quel sandwich de la boulangerie lui ferait plaisir, si elle a besoin de vêtements, d’un savon, d’une brosse à dents, etc.

 

L’idée étant de proposer son aide et de permettre à la personne de dire ce dont elle a besoin, sans juger ou assumer pour elle ce qui lui serait nécessaire. Pour avoir toutes les clés en main pour assurer un bon échange, la Mairie de Paris a publié cette liste de conseils que tu peux imprimer et afficher dans ton immeuble ou ton quartier. Cette page te permet aussi de retrouver des documents à distribuer à vos voisins et voisines sans-abris.

4. Héberger un homme, une femme ou une famille

Tu as eu l’opportunité de quitter ton logement pour un autre peut-être plus spacieux ou plus au vert ? Tu disposes d’une chambre libre dans ton propre logement ? Pendant cette période de confinement, tu peux faire appel à une association qui fera le lien entre toi et une personne sans-abri. Pour cela, tu peux contacter Merci pour l’invit’ et Réchauffons Nos SDF, deux dispositifs dédiés aux femmes en situation de grande précarité, mais aussi le BAAM !, une association qui accompagne des personnes issues de la migration et des demandeurs et demandeuses d’asile. Si tu as des inquiétudes quant au fait d’accueillir un ou une inconnue chez toi, je te recommande de découvrir les témoignages de Romy et Clémence ici.

5. Signer des pétitions

Tu ne peux pas aider financièrement ou humainement ? Voici comment participer au mouvement et faire entendre ta voix de citoyen ou de citoyenne : en signant ou une plusieurs pétitions pour venir en aide aux personnes sans-abris.

 

    Arièle Bonte

PARTAGER SUR_


Je donne mon avis

Merci pour l'invit'

Merci pour l’invit’ est un dispositif de l’association Solinum. Il permet à des femmes en situation de rue de bénéficier d’une chambre chez un particulier.

Je participe
EN Découvrir plus
Les dernières vidéos